JO RUFFIER DES AIMES

Homme  libre,  artiste  impliquĂ©,  musicien  illusionniste , voilĂ   ce  que  je  m' efforce  d' ĂȘtre .  

Outil gratuit et accessible Ă  tous

Créer mon site web

PARTICIPATION & COLLABORATION


CD

Mlah  -  L.N.V

Famille nombreuse -  L.N.V

A la demande gĂ©nĂ©rale  - TARACE BOULBA

Youri  - YOURI

Une fois encore  - TARACE BOULBA

Les iles du désir - CASTAFIORE BAZOUKA

La serpent -  LA SERPENT

DoublĂ© Latex  -  LA SERPENT


Court MĂ©trage

Bosnia airlines  - PETROUCHCA FILM/ DOMINIQUE WITORSKY

Sans regret Ă©ternel  -  PETROUCHCA FILM/ DOMINIQUE WITORSKY

Lux Fugit  - PETROUCHCA FILM 

l'histoire

A 8 ans, le jour de mon premier dĂ©part en colo, mon pĂšre m'offre un harmonica diatonique en Do avec lequel je joue les standards folk amĂ©ricains entendus dans les films. Trois ans plus tard, miraculeusement dans la citĂ©  d'Ă  cĂŽtĂ© le batteur de Thierry Leluron, (mais oui) donne des cours au foyer des jeunes.

Avec les voisins du dessus tous les mercredis c'est batterie ! HĂ©las au bout de six mois je suis exclu pour manque de travail ! Et la mĂȘme histoire se reproduit l'annĂ©e suivante pour les cours de solfĂšge et de guitare qui ont lieu cette fois Ă  l'Ă©cole de musique de la ville.  Pourtant l'envie de jouer me tenaille.

J'attends la pĂ©riode des fĂȘtes de noĂ«l avec impatience pas seulement pour manquer l'Ă©cole (quoique...) mais pour voir et surtout entendre les comĂ©dies musicales amĂ©ricaines de Fred Astaire, mon hĂ©ros. En CE2,  j'apprends seul le step amĂ©ricain et danse dans la cour pour Ă©pater les copains.

A 13 ans une rencontre dĂ©cisive avec un "grand" du collĂšge, musicien passionnĂ©,  me permet de me rappeler que je possĂšde une guitare (en fait c'est celle de ma soeur) qui traine dans un placard de l'appartement familial. Au dĂ©part je joue, juste pour m'accompagner au chant et une fois encore ce sont les grands du quartier qui vont me guider vers une pratique beaucoup plus pointue de l'instrument. Les groupes de rock, reggae vont se succĂ©der.

Je pars en Afrique oĂč j'en profite pour Ă©tudier le Sabbar (percussion sĂ©nĂ©galaise). je ferais plus tard une Master Class avec Doudou N'DiayeRose,

chef tambour major du Sénégal. De retour en France, au cours d'une pige en tant qu'assistant vidéo je rencontre Matthieu et Paulo Paulus respectivement tromboniste et bassiste d'un groupe qui vient de voir le jour : LES NEGRESSES VERTES que j'intÚgre rapidement. AprÚs six ans et demi de bons et loyaux services au cours desquels, nous allons parcourir le monde et jouer dans les salles les plus prestigieuses .

Je quitte le groupe avec Matthieu Paulus et José Verbal (Zézé, le batteur) un mois avant la mort, aussi soudaine que dramatique, du chanteur et poÚte charismatique Elno Rota. C'est au cours d'une tournée au Japon que le "stage manager" des Negresses me fait découvrir le Stick Chapman, d'abord réticent, c'est en studio à Paris cette fois que je croise encore l'instrument et c'est le véritable coup de foudre.

Un an aprĂšs mon dĂ©part du groupe, c'est en compagnie de Matthieu Paulus et Rachid OuaĂź, fraichement rencontrĂ© dans une association d'aide aux devoirs Ă   Montreuil, que nous fondons TARACE BOULBA , "le groupe le plus funky du monde". Ce collectif-associatif est non seulement un groupe qui tourne mais aussi une Ă©cole vivante, libre, autofinancĂ©e, autogĂ©rĂ©e accueillant dĂ©butants ou confirmĂ©s. C'est plus de 1000 adhĂ©rents qui y ont jouĂ© ou appris la musique depuis 1993. dont  j'ai rĂ©alisĂ© les deux premiers albums. Toujours Ă  la recherche d'Ă©motions musicales je crĂ©e YOURI, duo funk puis LA SERPENT, duo qui devient rapidement un groupe composĂ©  de 7 personnes. Dans le sud oĂč je vis dĂ©sormais, je fonde le collectif  ROGER, que j' anime depuis trois ans et demi et qui aujourd'hui, tout comme TARACE BOULBA ,  vole de ses propres ailes. j'ai Ă©galement composĂ© la musique de courts mĂ©trages pour plusieurs rĂ©alisateurs.

Mon album solo, indĂ©, BONNE CHANCE, chance que je souhaite Ă  tous et aussi Ă  moi mĂȘme.

Il s'agit sans aucun doute de mon projet le plus personnel car, tout a été écrit, composé, arrangé, enregistré et mixé par mes soins, seul le mastering a été réalisé par un ingénieur du son, le meilleur d'entre eux, Rodolf Gervais. A noter la participation de Phil Margarita au saxophone soprano sur FOUS LE CAMP.

Les paroles dévoilent mon univers, les craintes que j'ai pour moi et aussi pour les autres. On y trouve des envies que l'on pense passagÚres mais qui sont inscrites en nous, des flous d'artiste , un appel à la résistance pacifique.

Ce qu'il faut essayer de garder quand tout va mal, quand le monde autour de vous s'Ă©croule, c'est une relative BONNE ALLURE.

Sur scĂšne le human beat box ou la batterie groove redoutablement,  le stick Chapman  sur le rythmique donne le" la" puis la guitare s'occupe du reste.

Les voix sont travaillées et les textes volontairement percutants.

A l'aide d'un looper ( sorte d'enregistreur rapide contrÎlé avec les pieds) je crée en direct mes choristes et d'autres musiciens en quelques sortes virtuels.

Sortie de son album FRAGILE chez BOOMERANG/PIAS - NOV 2017.